ECHANTILLONS DU CHANTIER

INFLUENCE ET IMPORTANCE D’UN ÉCHANTILLON DE CHANTIER

Une fois l’installation de la gaine terminée, un échantillon de chantier est généralement prélevé au niveau d’un des regards. Cet échantillon permet de déterminer, dans un laboratoire de contrôle indépendant et agréé, les propriétés mécaniques du matériau comme le module d’élasticité et la résistance à la flexion ainsi que l’étanchéité.

Pour déterminer les propriétés correctes du matériau, l’épaisseur de la paroi composite (laminé porteur) de l’échantillon joue un rôle primordial. L’épaisseur de la paroi composite comprend uniquement l’intervalle entre les couches de verre interne et externe. La résine pure, les films et la toile ne sont pas pris en compte. La couche externe de résine pure ne doit pas dépasser 20% de l’épaisseur de paroi composite. Les échantillons qui présentent une couche de résine pure plus épaisse doivent donc être rejetés car impropre et non représentatifs.

En outre, la surface de l’échantillon ne doit pas présenter de porosités. Les échantillons de chantier avec des défauts comme des décalages de couches ou des plis ne sont pas adaptés à un contrôle et ne donnent aucun résultat représentatif.

Le prélèvement d’un échantillon de chantier doit avoir lieu avec le plus grand soin car l’ensemble de la section est évaluée concernant l’exécution des prestations sur la base des résultats de l’échantillon prélevé ! L’échantillon de chantier est donc la référence permettant d’évaluer la prestation exécutée.

Les contrôles standards suivants sont effectués dans un laboratoire de contrôle sur l’échantillon envoyé :

TEST DE FLEXION TROIS POINTS SELON DIN EN ISO 178 / DIN EN 13566-4

pour la détermination :

  • Du module d’élasticité
  • De la résistance à la flexion
  • De l’épaisseur de paroi

TEST DE PRESSION APICALE SELON DIN EN 1228 / DIN 53768-3

pour la détermination :

  • Du module d’élasticité circonférentiel
  • Résistance annulaire

ESSAI D’ÉTANCHÉITÉ À L’EAU DU LAMINÉ

Lors d’une découpe dans la paroi, un échantillon de gaine, jusqu’au DN 500 ou 8 mm d’épaisseur, doit avoir la taille d’une feuille A4. Pour les gaines avec une épaisseur de paroi supérieure à 8 mm, un échantillon plus grand doit être prélevé, la longueur de l’échantillon ne doit pas être inférieure à 30 cm.

L’échantillon doit être identifié et marqué après le prélèvement et immédiatement emballé à l’abri de la lumière (par exemple dans une feuille aluminium). L’échantillon doit ensuite être expédié immédiatement au laboratoire de contrôle. Si un envoi n’est pas possible immédiatement, il convient de veiller à ce que l’échantillon ne soit pas stocké dans un endroit trop chaud.